FGJ/FGA – Directions d’établissements

La direction joue un rôle important de catalyseur pour le programme. En effet, par ses actions, elle contribue à faciliter l’intégration de l’enseignant débutant ainsi qu’à soutenir son travail et le développement de ses compétences professionnelles.

La direction reçoit, via l’outil de suivi GestIPE, la liste des enseignants de son établissement ciblés par le programme. Elle les informe des mesures offertes et favorise leur participation. Au besoin, elle demande des validations d’admissibilité à l’IPE via ce même outil. Elle peut également y enregistrer ses jumelages et identifier ses accompagnateurs et ses mentors à même cette plateforme.

La direction de l’établissement doit s’assurer de mettre en place des activités d’accueil pour le nouvel enseignant. Cette structure d’accueil est un préalable à toute activité d’insertion professionnelle. Également, la direction d’établissement est responsable de faire connaître le programme institutionnel et doit aussi mettre en œuvre différentes activités de soutien propres à son établissement.

Pour plus de détails, consultez le Tableau des rôles et responsabilités IPE

Les activités du programme d’insertion professionnelle des enseignants sont distinctes et dissociées de tout processus d’évaluation du personnel et de supervision pédagogique. Il est à noter que les frais liés à la libération des formateurs, des accompagnateurs et des nouveaux enseignants de 3e, 4e et 5e année en IPE qui participent aux formations de l’insertion professionnelle et/ou qui bénéficient d’un jumelage, sont assumés par le programme de l’insertion professionnelle. La procédure et les codes de libération sont acheminés à la direction d’établissement chaque année.

NOUVEAUTÉ : Notez que les frais liés au volet mentorat sont déboursés à même la mesure 15154 pour les mentors et les nouveaux enseignants de 1e et 2e année en IPE.

Rôles de la direction pour le mentorat IPE (1e et 2e année):

  • Recevoir les candidatures des mentors potentiels et en faire part au CPEPE
  • Nommer un ou des mentors pour son établissement selon les budgets alloués par le CSSDM
  • S’assurer que les mentors s’inscrivent aux formations obligatoires qui leurs sont dédiées
  • Inscrire le nom des mentors et des accompagnateurs IPE dans l’outil de suivi GestIPE
  • Accorder les libérations entre mentors et enseignants débutants de 1e et 2e année lorsque possible.
  • Accorder le temps reconnu dans la tâche (ATP) des nouveaux enseignants (1e et 2e année en IPE), tel que mentionné dans l’annexe 2 du programme
  • S’assurer que les libérations sont déclarées selon les codes et motifs de l’IPE lors des libérations

Rôles de la direction pour l’accompagnement IPE (3e, 4e et 5e année):

  • Voir à l’élaboration d’une trousse d’information sur l’établissement, à remettre à tout nouvel enseignant
  • Encourager des enseignants d’expérience à devenir accompagnateurs
  • Bien comprendre et faire connaître le rôle des enseignants accompagnateurs et l’accompagnement qu’ils peuvent offrir
  • Soutenir la formation d’équipes d’enseignants accompagnateurs-accompagnés de 3e, 4e et 5e année en s’assurant que le jumelage se vive volontairement
  • Accorder le temps reconnu dans la tâche (ATP) des accompagnateurs et des nouveaux enseignants (3e à 5e année en IPE), tel que mentionné dans l’annexe 1 du programme
  • Encourager la participation aux formations offertes par le programme
  • Respecter les distinctions entre l’accompagnement professionnel et l’évaluation du rendement du personnel enseignant
  • Fournir différentes informations au nouvel enseignant, notamment sur les rencontres de parents, les bulletins, les outils disponibles dans l’établissement et sur le Web
  • Fournir aux responsables du programme les informations pertinentes à la bonne marche du programme (validation de jumelages, bilan de l’IPE, etc.)

N.B. Une formation est dédiée aux directions qui souhaitent en savoir davantage sur le programme. Il s’agit de la formation IFO021.