Correspondance scolaire et jumelage interculturel

Isabelle Bergeron, enseignante à la Commission scolaire de la Riveraine, croit beaucoup en la correspondance scolaire comme moyen d’aller à la rencontre de soi et des autres. Si travailler à une cohabitation harmonieuse entre tous les Québécois – peu importe leur origine – vous interpelle, le dispositif de jumelage de classes du primaire qu’elle a développé pourrait répondre à vos besoins et à ceux de vos élèves.

Correspondance scolaire est une plateforme de rencontres pour les enfants du territoire québécois qui a pour objectif de favoriser le métissage social par le développement de liens d’amitié. Ce dispositif de jumelage – qui s’adresse aux enseignants.es du réseau public – a été créé afin de permettre notamment aux enfants issus de l’immigration de découvrir les régions du Québec et de permettre aux enfants des régions de découvrir les habitants de la métropole. Il en va de même pour nos enfants des communautés autochtones.

Les jumelage sont réalisés après analyse des demandes afin de répondre aux trois caractéristiques suivantes :

  1. deux classes de régions et de réalités différentes;
  2. deux classes d’enfants ayant sensiblement le même âge;
  3. deux classes ayant sensiblement le même nombre d’enfants.

N’hésitez pas à partager avec vous les beaux moments que cette aventure fera vivre à vos élèves!

Source : Correspondance scolaire

Une réflexion sur “Correspondance scolaire et jumelage interculturel

  • 10 septembre 2019 à 7h40
    Permalien

    Excellente idée. Je pratiquais cette stratégie depuis x années dans l’enseignement de l’espagnol surtout.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.